Conseils pour cuisiner le lapin

Le lapin redevient une star de la cuisine, aussi bien en campagne qu’en ville. Il s’agit d’une viande succulente à la saveur fine. Au-delà des très classiques terrines et pâtés, les lapins en sauces sont de véritables mines de savoureux goûts. Notamment, si vous comptez faire une sauce, prenez des gigolettes de lapin.

Choix des morceaux de lapin à cuisiner

Un lapin aux champignons cela vous tente ? Dans ce cas, notez les quelques recommandations qui suivent avant de vous lancer, surtout si c’est votre première fois. Les morceaux à privilégier, ce sont les gigolettes de lapin.

Chez le boucher, prenez un lapin Label Rouge. Ceci implique que vous aurez à choisir votre boucherie. Assurez-vous toujours que la chair soit rosée. Vérifiez le foie et les rognons, car le premier doit être rouge brillant, tandis que les deuxièmes doivent être enveloppés dans de la graisse. Ce sont là les preuves que la viande est fraîche.

Indications de préparation

Prenez les gigolettes et passez-les d’abord, rapidement, sur le grill avant de les intégrer à la sauce que vous préparez à côté. Vous aurez alors une explosion de saveurs en bouche. Dans le cas où vous utilisez votre lapin tout en entier, attendrissez-le préalablement à la cocotte.

Accompagnements à table

Accompagnez vos gigolettes de lapin avec un gratin de légumes ou une purée de pomme de terre. Pour ce qui est du vin, en fonction de votre sauce, vous aurez à choisir entre du blanc ou du rouge, mais dans tous les cas, toujours une bouteille française. Prenez une bouteille des régions qui suivent : Bourgogne, Val de Loire, Languedoc-Roussillon et Provence. En dessert, misez sur des pruneaux, ou mieux encore, concoctez une salade de fruits sans crème ni glace : juste les fruits coupés en morceaux et assemblés, puis agrémentés d’amandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *