Cuisine française, une réputation de plus en plus croissante

A se demander si les Français possèdent une exception du côté des papilles que les autres populations du monde n’ont pas…Car il semble bien que les Français aient une relation particulière avec la cuisine. D’ailleurs, de nombreuses études montrent que les Français se mettent de plus en plus aux fourneaux, ce qui est assez surprenant avec le rythme de vie actuel.

Les Français et l’alimentation

Ils ont su se ménager du temps pour, non seulement faire la cuisine et concocter de bons petits plats, mais aussi pour faire les courses, choisir les produits, les ingrédients. Il y a un grand plaisir indéniable derrière tout cela. Pour les Français, l’alimentation est forcément liée aux plaisirs. Donc, oui, il existe des rapports très forts entre les Français et l’alimentation, ce qui contribue un tant soit peu à la réputation de notre gastronomie à travers le monde.

Une réputation culinaire qui date

Les historiens remontent la réputation de la gastronomie française vers la fin du Moyen Âge, période pendant laquelle apparaissent également les premiers traités culinaires. Mais son rayonnement international n’est vraiment assis que vers la Renaissance. On doit cette réputation à la royauté française qui estimait que la valeur de la civilisation française passait aussi par les arts de la table. Au niveau de l’Europe, la France avait alors une position prépondérante. Bien que la grande cuisine ait commencé à Versailles, en toute logique, avec le temps, elle est aussi apparue dans les autres couches sociales. Une cuisine qualifiée de populaire et citadine prend naissance dans la capitale et cette cuisine se développe rapidement. Ce développement n’a jamais cessé, ayant gagné peu à peu les autres villes et régions de France, puis les autres villes européennes et enfin d’autres pays sur d’autres continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *